Le réveil est matinal! Tellement envie de démarrer les visites!!!
Première étape, se promener dans la ville et en ressentir l'atmosphère.

Le port abrite quelques beaux bateaux de plaisance, mais aussi beaucoup de bateaux de marchandise.
Il a été entièrement redessiné et il faut avouer que le bord de mer urbain et moderne est assez réussi.

Je monte ensuite dans les petites rues pour accéder à Albert Park

Je me décide enfin à monter dans la Sky Tower, pour prendre un peu de hauteur par rapport à Auckland!
C'est l'occasion de découvrir qu'Auckland est comme beaucoup de grandes villes assez hétéroclite, et on retrouve un centre très moderne jouxté par un port de marchandises bien moins estétique, mais aussi de beaux quartiers résidentiels sur les hauteurs de la ville.

Bien que tout le monde me l'ait conseillée, je craignais que la Sky Tower ne soit qu'une attraction à touristes, eh bien... oui! Mais c'était chouette de pouvoir admirer la ville, même s'il m'ont pris pour un voyageur fortuné. La tour comprend aussi un saut à l'élastique de 180 mètres. C'était l'occasion de jauger si je l'aurais fait. Heu, il m'aurait fallu une bande de potes surmotivés prêts à m'accompagner, car là c'est vraiment très très haut!!! :)

Je reprends ensuite la voiture, avec une conduite plus assurée que la veille, pour me diriger vers Thames au pied de la presqu'île de Coromandel... Et je découvre mes premiers paysages Néo-Zélandais, ça s'annonce déjà superbe!!! Un paysage grandiose à chaque virage (par chance il y a des tas de virages), je m'arrête plusieurs fois pour prendre des photos, mais c'est encore qu'un dixième des fois où j'ai poussé des grands "Oh!" et dans grands "Ah!" devant la beauté du paysage! Et encore le photographe n'était pas au mieux de sa forme! :)

Arrivée à Thames vers 6pm. Un peu perdu car je n'ai pas de nourriture, et je dois aller faire mes premières courses et commencer à réfléchir aux repas, etc... (Le truc qui me stresse par définition)
Il est donc 6 heures, et je rencontre Greg qui tient le backpacker. Très sympa déjà par mail, il m'accueille comme un vieil ami, me fait visiter le backpacker, assez réduit et très mignon. C'est une maison qui a été douillettement aménagée pour recevoir les packpackers. On sent d'entrée le plaisir que prend Greg à tenir sonc backpacker. Il me demande aussi si j'aime le poisson... Heu, pardon Greg, tu peux rembobiner? Oui, j'aime le poisson, pourquoi? En fait, Greg a préparé le repas pour tout le monde. Il est allé pêcher durant la journée et nous a concocté un repas de rêve...
Bref, ce backpacker est devenu instantanément ma maison en Nouvelle-Zélande. D'ailleurs il est en vente... Bien sûr sans Greg le lieu ne doit plus être tout à fait le même, mais... quelqu'un est preneur pour aller habiter au paradis??? ;)
Pour ce soir-là, pas de courses donc et après ces premières découvertes néo-zélandaises je prends donc une bonne douche, et rejoins les travellers. Tout le monde est très sympa, l'ambiance est donc excellente et le repas succulent.
La plupart des gens se couchent assez tôt, et la discussion s'achêve en comité réduit... Discussions multilingues, sur ce que chacun a fait, va faire... Discussions sur les différences de point de vue selon l'origine de chacun...
La meilleure arrivée dont j'aurais pu rêver en Nouvelle-Zélande.